Dans une démarche de soutien à la création et à la circulation des projets artistiques, nous accompagnons des artistes résidents hors les murs et accueillons des artistes européens et internationaux dans le lieu. Parfois nous menons et inventons les projets avec eux.

Téhéran - Paris

À cette rentrée, Anis Gras – Le Lieu de l’Autre poursuit sa collaboration avec Téhéran et offre une place au théâtre franco – iranien avec 2 artistes résidents du lieu:

Saeed Mirzaei – Cie Vispobish

Saeed Mirzaei découvre le théâtre pendant ses études d’ingénierie à l’école Polytechnique de Téhéran en Iran puis suit une formation d’acteur à l’École de Jeu d’Amin Tarokh. ​En Iran, il est membre du collectif Papatiha. Il joue sous la direction du metteur en scène Hamid Pourazari dans plusieurs spectacles et performances dans des lieux théâtraux non-conventionnels. Il joue également dans des séries télévisées et des court métrages. En France, il suit la formation de comédien à l’École Départementale du Théâtre EDT91 (2013-2016). Il y joue sous la direction de Jacques David, Philippe Minyana, Antoine Caubet, Etienne Pommeret et Nicolas Struve. Durant ses études, il s’intéresse particulièrement à la mise en scène, à l’écriture et au travail de Kantor. Il se forme ensuite dans le cadre du master professionnel de mise en scène et dramaturgie à l’université Paris-Nanterre (2016-2017). Depuis, il continue de se former par divers stages auprès de David Lescot, Christiane Jatahy, Anatolie Vassiliev, Jean-Yves Ruf, Lionel Gonzalez, Lilo Baur, Sonia Chiambretto et Yoann Tommerel. Dans sa pratique de l’écriture, il utilise des rêves, des récits et des expériences personnelles comme matière première et dans la mise en scène, il s’intéresse principalement au jeu d’acteur et s’interroge sur le rapport entre réalité et fiction, jeu et non-jeu ainsi que sur les formes anciennes du théâtre iranien. En 2019-2020, il réside à Anis gras avec sa Compagnie Vispobish, pour mettre en scène son texte « Where Did I Kill You For the First Time ? ».

Neda Shahrokhi – La maison de l’art et de la culture de Fanous

Ce projet de théâtre participatif franco iranien qui réunit les habitants d’Arcueil et de Téhéran est fondé sur une adaptation d’Antigone de Sophocle ainsi que les principes du théâtre traditionnel persan de Ta’zieh. Fusionnant le théâtre, la musique et le chant, ce projet s’intéresse également à la dimension rituelle et mythologique du Ta’zieh et de la tragédie grecque. Dans le cadre de ce projet, plusieurs séances d’atelier pratiques théâtrales et musicales et une conférence illustrée et performative sur le Ta’zieh auront lieu. La sortie de ces ateliers sera une représentation franco iranien des habitants et des artistes. Avec les habitants d’Arcueil et de Téhéran sous la direction de Neda Shahrokhi et Yassaman khajehi