L’accueil et l’hospitalité sont des piliers du projet d’Anis Gras – Le lieu de l’autre. Ils répondent à une exigence de démocratie et d’écologie culturelle et de « coups de mains » à des propositions artistiques en quête d’espaces.

Comme Anis Gras s’affirme d’abord comme un lieu qui propose les conditions d’espace et de temps pour que le travail de création artistique puisse être développé, cette proposition s’applique également pour ce qui est de l’accueil territorial.

Un lieu référent

Il s’agit, le plus souvent, de diffusion ou d’expositions, rarement d’un temps de travail plus important. Le principe est d’essayer de répondre aux demandes et garder le lieu ouvert à des tentatives artistiques professionnelles ou amateurs.

Des acteurs culturels du territoires tels, l’EDIM, l’Académie de Créteil, Culture du cœur, le conservatoire du Kremlin – Bicêtre, le Département du Val de Marne, Les Services Jeunesse et Culture de la ville d’Arcueil,  l’association Hors Circuits,  la compagnie d’Ophée, Falaisies et Plateaux, Play me I’m yours (etc…) sont accueillis pour des projets ponctuels dans le lieu.

Dans le cadre de  l’atelier hebdomadaire de  théâtre  animé par Stéphanie Correia le CE de l’entreprise Linedata ouvre ses portes le 23 juin.