Kim Lan NGuyên Thi

« Après une formation en architecture intérieure (ENSAAMA) et en scénographie (ENSATT), je développe un travail de réflexion à la croisée du politique et de l’artistique.

Mes axes de réflexion sont ceux d’une femme appartenant à diverses minorités pour lesquelles les questions de visibilité et d’existence sont trop souvent subordonnés à la manière dont sont conçues leurs représentations.

L’image, qu’elle soit photographiée, dessinée ou filmée, devient rapidement un axe incontournable de ma recherche.

En 2015, nous co-fondons FemmesPHOTOgraphes avec Isabelle Gressier, Maud Veith et Noémi Aubry. Une association dont l’objectif est de pallier au manque de visibilité des travaux photographiques réalisés par des femmes.

J’utilise ma production artistique comme un outil de réflexion et de débats dans différents champs de rencontre. Les modalités de présentation de mon travail, allant de la performance artistique, à l’atelier en milieu scolaire, sont établies comme des protocoles visant à engendrer une réflexion quant à notre capacité à agir collectivement sur les représentations qui circulent dans les sociétés que nous habitons. »