Cie La Pierre Blanche

La Compagnie La Pierre Blanche a été créée par Fabienne Margarita, alors qu’elle était comédienne permanente au théâtre du Préau à Vire. Elle a été dernièrement rejointe à la barre par Aude Sabin, une ancienne élève qu’elle accompagna dans ses presque tous premiers pas au plateau. La Pierre Blanche est donc l’aventure de deux femmes de générations différentes qui du haut de leurs âges respectifs s’apportent des points de vue complémentaires sur le monde et sa manière de tourner. En tant que compagnie intergénérationnelle, les questions de transmission et de mixité au sens large sont essentielles dans leur réflexion et leur travail. Espace de liberté et d’expérimentation pour la mise en chantier de textes « coups de cœur » ; la compagnie oriente ses projets vers le traitement de préoccupations humaines et sociétales, avec un fort attrait pour la notion de résistance(s), individuelle et collective. Les créations de la compagnie La Pierre Blanche sont très souvent accompagnées d’actions auprès des publics, dans un désir de proximité immédiate.

Dernières créations de la cie La Pierre Blanche : Qui rapportera ces paroles ? de Charlotte Delbo (porté au plateau par 17 femmes de 15 à 79 ans ; projet soutenu par le Conseil Général du Val-de-Marne, la Région Basse-Normandie, la DRAC d’Alsace, le Ministère de la Défense, la Parole Errante à Montreuil) ; Deux-On the rade again de Jim Cartwright (coproduction Festival Les Nuits de l’Enclave, soutenu par la Halle de Vire, la Girandole de Montreuil)

« J.h. Cherche Fusil » est une tragi-comédie des relations humaines instables, brutales et grotesques où le rire sert d’exutoire.

C’est le tout premier texte de Aude Sabin.

Ariane Heuzé, formée à l’Ecole du Nord, signera avec lui sa deuxième mise en scène.