A destination d’un public retraité et intergénérationnel, le Chemin des Arts propose de découvrir et d’échanger autour des arts à partir des créations qui s’élaborent à Anis Gras. Les Tables à lire, les Tables à Savoir-Faire, le ciné-débat…autant d’espaces de partages et d’expérimentation, de sentiers à arpenter ensemble, en compagnie d’un artiste.

Avec  le soutien du CCAS, de la Fondation de France et de la CGET.

Semaine Bleue
Immersion le temps d'une journée dans Anis Gras – Le lieu de l'autre.

Journée Bleue : Jeudi 11 octobre 2018 (10h-18h)

Dans le cadre de la Semaine Bleue, semaine nationale des retraités et des personnes âgées, le Dyptique Collectif vous invite à une journée immersive pour découvrir Anis Gras et le travail de création artistique.

Au programme : Visite des ateliers des artistes en résidence et rencontre avec leurs différents univers. Rencontre avec les membres de l’équipe du lieu afin de présenter leur métier. Initiation aux premières étapes d’un travail de création (à partir d’un thème et de votre imaginaire) à travers différents ateliers de pratique artistique (écriture, voix, corps, arts numériques).

A 19h30, vous pourrez assister à la représentation de Quand on est touché par la Cie Totem Récidive.

Les Tables à Lire (et à cuire)
Installez vous en compagnie d’un artiste qui vous proposera de partager un repas en lien avec son univers

Durant le temps d’une table à lire on entre dans un texte comme on entre dans une recette.

On met ensemble la main à la pâte tout à la fois : dans la matière, le texte et la pensée. Les ingrédients circulent entre lecture, parole et cuisine. C’est dans ces moments là, lorsque les frontières s’estompent, que l’on partage quelque chose de l’ordre de l’être ensemble…

Mercredi 19 septembre 2018 (10h-14h) : La cuisine et la prison Fatima Soualhia Manet vous propose une immersion en milieu carcéral.  En prison beaucoup de détenus évitent la cantine et ne mangent que ce qu’ils cuisinent. Certains passent quatre heures par jour à cuisiner ! Une demi-journée où on ne pense pas à autre chose… A travers articles et témoignages nous découvriront comment la cuisine peut améliorer la condition des prisonniers.

Mercredi 7 novembre 2018 (10h-14h) : Delta Charlie Delta Michel Simonot et Pierre Longuenesse, nous invitent à revenir sur la genèse de l’écriture du texte Delta Charlie Delta : la mort de deux jeunes dans un transformateur électrique à Clichy-sous-bois en novembre 2005, alors qu’ils étaient poursuivis par la police – événement qui fut à l’origine des révoltes qui agitèrent les banlieues durant les semaines qui suivirent. Nous évoquerons aussi le travail de l’écrivain : quels documents a-t-il rassemblés, quelle a été sa démarche ? Ou encore, que dit ce texte écrit pour la scène, que ne disent pas les journalistes ? En 2005, un troisième jeune a survécu à cette tragédie : un jeune kurde, du nom de Muhittin Altun. Pour créer un lien sensible avec lui et ses camarades, nous réaliserons une recette venue de cette tradition.

Les tables à Savoir - Faire
Partager autour d'une table les techniques artistiques et réfléchir aux représentations du monde

Il faut constamment remettre la table, rien n’est fixé une fois pour toutes. Dans sa variété d’usages, la table est aussi un espace de travail, constamment réinventé. Les tables à savoir-faire cherchent à provoquer la rencontre entre l’artiste et le public, pour partager autour d’une table une technique artistique et réfléchir ensemble aux différents usages de nos représentations du monde.

Mercredi 3 octobre 2018 (15h-18h) : Table à Savoir-Faire Marguerite Duras Aux côtés de la compagnie Totem Récidive venez aborder l’écriture de Marguerite Duras à travers son œuvre « La vie matérielle ». Cet écrit, fait de petits paragraphes traitant de sujets divers (l’alcool, l’écriture, le journalisme, le voyage, l’amour…) est une parfaite illustration de toute l’œuvre de Duras. La compagnie vous proposera différentes approches des techniques du travail de l’acteur : perception de l’espace et conscience du corps, improvisation…

Mercredi 21 novembre 2018 (15h-18h) : Table à Savoir-Faire du hip-hop Le temps d’un après-midi, Sandrine Monar de la Cie FLOWésie vous invite à une immersion dans la culture hip-hop et à partager sa passion des chaussures. En douceur, vous découvrirez les bases de ce mouvement artistique, culturel social né dans les années 1970 à New York.

Mercredi 12 décembre 2018 (15h-18h) : Table à savoir-faire des émotions et des langues étrangères Au départ il y a une scène d’une tragédie classique que l’on regarde ensemble. Puis, en compagnie de Brune Bleicher, nous parlerons des émotions que l’on a ressenties et perçues. On écoute le son des mots qui disent ces émotions : qu’est ce que je ressens quand je dis le mot « amour » ? Est-ce que je ressens la même chose quand je dis « Love », « Ljubav » ou « Alwahl » ? Ces trois traductions du mot «  amour » parlent-elles exactement de la même émotion ? Ensemble, nous construirons notre réécriture sensible et multilingue de la scène.

En chœur de corps et de voix à l'EHPAD Sainte Monique
Avec Estelle Bordaçarre et Annabelle Playe

Jusqu’en juin 2018, des personnes âgées dépendantes atteintes de la maladie d’Alzheimer, ainsi que des aidants et soignants de l’EHPAD Maison Sainte-Monique – Notre-Dame de Bon Secours, sont entrées dans une exploration artistique en voix et en mouvement, accompagnés par Estelle Bordaçarre (comédienne, metteure en scène, formée au mime corporel et à la danse butô) et Annabelle Playe (chanteuse, compositrice, vidéaste et auteure). La pratique corporelle est au cœur du projet, à travers la maîtrise et la connaissance d’un corps riche en sensations et en perceptions. Le travail de la voix s’y associe, et est lié à un décalage volontaire avec l’expérience traditionnelle du chant : nous explorons un répertoire contemporain varié, des modes d’émissions vocales se différenciant du chant (cris, rires, pleurs, bruits de souffles, voix parlée…). L’objectif du projet est de rassembler un chœur en mouvement, composé de personnes d’âges et de profils variés, prenant en considération les problématiques de chacun au fur et à mesure de l’exploration partagée. Restitution d’un documentaire sonore, fruit des ateliers, en septembre 2018 pour les divers participants.

Ce projet est soutenu par la Drac Culture et Médico-social et la Fondation de France.