Apéroux #3 – Portraits de familleDominique Journet Ramel

Cette recherche photographique sur la rousseur est pour moi une réflexion au long cours… Une plongée dans le monde de l’Apriorisme, auquel n’échappent pas rousses et roux. Toute petite, j’ai compris que mes cheveux étaient “différents”.

Les commentaires étaient élogieux, parfois même, des doigts se perdaient dans mes bouclettes. Cela m’agaçait un peu, mais c’était supportable. Je n’ai jamais eu à souffrir de cette particularité́.

Cependant, avec le recul, mon attitude était étrange.
 J’évitais soigneusement les autres enfants roux. Peut-être, cette peur qu’ont les enfants, d’échapper à la norme.
Je préférais me mêler aux “autres”… Le temps passant j’ai aimé́ me retrouver avec mes fauves congénères.

Ce projet, Grain Vénitien, pas à pas, est venu vers moi. J’ai commencé́ par cet épisode, Portraits de Famille. C’est une première étape dans l’exploration de la rousseur. D’autres se profilent déjà̀…