PrésencesPascale Bulloz Ubelmann

En découvrant au cours de mes voyages des sites aux paysages naturels, originels immenses,, déserts et arides, travaillés par le vent, la chaleur et le froid,  d’où toute vie semble absente, j’ai compris ce que je cherchais depuis longtemps sans le savoir .

C’est une sorte de quête, de retour à l’origine pour percevoir  les traces d’une présence, l’essence même des vibrations de la vie que celle-ci soient passées, présentes ou futures.

C’est aussi avec des galets, des cailloux, de vieux morceaux de bois, des petits riens, des petits restes aux formes étranges tant travaillées et patinées par le temps, ramassés au cours de mes balades qui m’inspirent.

C’est ainsi tout naturellement que je vais prendre la terre ,  le grès  dont l’énergie est plus forte, pour réaliser mes œuvres sculptées :  la terre ce matériau simple que l’on trouve partout qui est la mémoire de toutes vies.

L’œuvre une fois sculptée va sécher en évacuant l’eau qui la rend plastique, souple et vivante.

Elle passe ensuite à l’étape de la cuisson, l’épreuve du  feu, de la flamme et de la chaleur. Cette cuisson à 1300° révèlera  l’œuvre en lui conférant toutes les subtilités, nuances et vibrations souhaitées.

Elle pourra alors être offerte aux regards  et poursuivre son cheminement.

«   La vie se renouvelle perpétuellement mais la terre garde les traces de notre passage , de notre présence et c’est là peut-être une forme d’espérance.  »  J. Rossetto

De cet échange avec le grès,  à travers mes œuvres ni totalement figuratives ni totalement abstraites je tente d’en faire ressentir une force, un silence, une présence.

Mardi 17 novembre 18h : Vernissage

Exposition du 17 au 21 novembre

Horaires :

Mercredi 12h à 18h

Jeudi – Vendredi 12h à 20h

Samedi 17h à 20h