Zones inondablesAlaïs Raslain & Aminata Labor

Zones inondables rassemble trois filles (Alaïs, Aminata et Alix) autour d’une problématique commune : le paysage comme espace de projection, de désirs, de flottements et de frottements. Illustratrices ou scénographes, elles explorent, chacune dans leur pratique, l’imaginaire et les potentialités de l’espace et de ses représentations.

 

Japonaiseries : Alaïs Raslain

Japonaiseries est un travail d’interprétation numérique de l’estampe japonaise.
Entre paysage et érotisme, j’explore les systèmes de l’image, les figures narratives et le dégradé coloré qui structurent le paysage. En miroir à la série d’estampes sur Edo du maître de l’estampe Hiroshige, le paysage se monte en couche, en transparences et en sensualité.

« Terreau dealué » : Aminata Labor

Pratiquer différentes techniques sans les saisir en plein, pour les traverser comme on deale avec ses appartenances et les terrains qui nous constituent. Creuser, rendre flou les lignes, les bords, et dégouliner.

Vernissage le samedi 2 juin de 15h à 18h

Horaires Mardi au vendredi de 12h à 18h Samedi de 17 à 21h Fermé les dimanches et lundis