En travail depuis 2012, Labelle-École est un dispositif d’enseignement et d’expérimentation par l’art. Construit de manière collective et collaborative par des enseignants, des acteurs pédagogiques et des artistes, pour les élèves de la maternelle au lycée, s’étendant jusqu’à la périphérie de l’école (centre de loisirs, de formations, structures sociales et médicales).

Chaque année, Labelle-École met en relation des enseignants (ou éducateurs) et des artistes qui élaborent ensemble des ateliers pédagogiques et artistiques. Visant à entremêler le plus activement possible les programmes scolaires, la pratique de l’art et les dynamiques d’apprentissage, ils prennent en compte et s’adaptent aux problématiques rencontrées sur les divers terrains d’intervention.

Avec le soutien de la fondation SNCF.

Découvrez le blog de Labelle-école ICI

En école maternelle

Le petit théâtre des émotions
Un module est en cours d’élaboration avec la classe de grande section de Marion Doudement de l’école Henri Barbusse d’Arcueil. A partir des albums travaillés en classe, les enfants s’initieront au jeu théâtral accompagnés de Valérie Marti et Emilie Crubezy. Les séances porteront sur la joie et la peur qu’ils interprèteront à travers le corps, la gestuelle et la voix. Ils apprendront également à se repérer dans l’espace scénique, travailleront leur diction et amélioreront leur concentration.

Raconte-moi un poème
Sylvie Fazio-Dretz est en train de construire un module pour sa classe de petite section/grande section avec la poète Anne Mulpas. Il s’agira d’aborder la poésie à travers des comptines et des jeux artistiques.
Avec le soutien du Conseil Départemental du Val-de-Marne

En école élémentaire

Symphonie d’une classe #2
L’année dernière le musicien Yoram Rosilio est intervenu dans la classe ULIS de l’Ecole Olympe de Gouges d’Arcueil. A travers la musique il s’agissait de faire comprendre aux enfants l’importance de l’écoute, du respect de l’autre. Un module de six séances est en train d’être élaborer avec Myriam Lecacher, l’enseigante, afin de poursuivre ensemble les explorations sonores.

En collège

Sérigraphies du 6ème continent
Le peintre Laurent Melon intervient depuis le mois de novembre auprès des 5ème option arts plastiques de Johann Lioger du Collège Dulcie September.
Qu’est ce que le 6ème continent ? Comment représenter artistiquement un tas de plastique flottant ? Après avoir proposé leurs représentations personnelles du 6ème continent, les élèves ont réalisé un dessin commun afin de l’insoler sur un cadre de sérigraphie. Ils reproduiront ensuite le dessin grâce à la sérigraphie sur du papier et des tee-shirts. Leurs travaux seront exposés à la fin du projet au sein de la galerie d’art du collège ainsi qu’à L’Autre lieu, enseigne artistique au centre commercial La Vache Noire.

En lycée

Conter pour construire
Depuis novembre Charles Piquion fait conter les élèves de CAP maçonnerie du lycée des Métier Jean Monnet à Montrouge.
Ces ateliers ont pour objectif de faire émerger et valoriser les richesses culturelles dont chacun est porteur, il s’agit de rendre les élèves acteurs d’un tissage social mais aussi de décloisonner les enseignements et porter un regard différent sur une discipline manuelle. Chaque élève fait partie d’une chaine de création, il est l’un des maillons essentiel d’un processus de transmission et de création d’histoires.
Parallèlement à cette élaboration de récits, les élèves travailleront avec leurs professeurs d’atelier à la construction d’un espace, destiné à recevoir un système d’installation de diffusion audio. Celui-ci deviendra une « maison à histoires » d’où seront diffusés les récits mis en voix.
Avec le soutien de la Région Ile-de-France dans le cadre de l’aide régionale à l’éducation artistique et culturelle

Labelle-Ecole sort de l’école

Avec la médiathèque Louis Pergaud

Les 5 groupes d’élèves arcueillais du dispositif CAP + (accompagnement à la scolarité) ont visité entre novembre et décembre 2019 la médiathèque d’Arcueil. Que trouve-t-on dans une médiathèque ? Comment fait-on pour emprunter un livre ? Je peux aussi prendre un disque ? Les médiathèques Silvia Galli et Christine Chaudron les ont guidés à travers les rayonnages accompagnées de la poète Anne Mulpas. Après une visite plus formelle durant laquelle Anne Mulpas récoltait les paroles des jeunes lecteurs et de leurs accompagnateurs, elle a « cuisinés » les mots avec les enfants afin de leur offrir un poème unique, laissant une trace à la médiathèque de leur passage.
Avec le soutien du Département du Val-de-Marne