Voyage d’un loupCie Clameur Publique - Annie Mako

Luc  a 18 ans. Il est sourd. Pas seulement. Il reste une personne très dépendante à ses parents entendants à cause d’une bipolarité prononcée. Aussi, sa relation et sa communication avec eux reste très compliquée. Elle se durcit même, parce qu’il est adulte maintenant et qu’il veut faire ses choix librement. Il a grandit avec une rage intérieure, son double, son loup. Quand il se manifeste, il devient incontrôlable. Cependant Luc peut aussi s’émerveiller avec candeur. Il semble parfois percevoir la beauté des êtres et ça le submerge. Lors de vacances d’hiver il part dans un camp de jeunes sourds en Suisse. Robin l’animateur est sourd lui aussi mais sans handicap associé et ils n’ont pas la même histoire familiale. Robin est fasciné par Luc, prenant la posture du sauveur convaincu qu’il peut l’aider à mieux s’accepter. Rapidement Luc va éprouver des sentiments pour lui, cachés. Il ne comprend pas bien ce qui lui arrive. Robin aussi. C’est une révélation insupportable alors qu’il partage sa vie avec Léa. Ni l’un ni l’autre peuvent exprimer ce qu’ils ressentent. Cinq ans plus tard, Luc a obtenu son BAFA, il pense pouvoir être autonome à présent. Il réussit à se faire embaucher au camp en Suisse par Robin le temps d’un été. Les retrouvailles seront passionnées et violentes. Une tornade d’émotions pour les trois personnages, rompant leurs liens pour toujours.

Avec le soutien de la Ville de Paris et IVT – International Visual Théâtre