Laurent Melon

Accessoires nécessaires en hiver.

Que penser d’un bon skieur qui oublierait, simplement ses clopes, ses lunettes noires, d’arborer sa première étoile au revers du col de son perfecto avant de se résoudre à grimper tout là haut, boire son VSOP sur la terrasse ensoleillée de la brasserie qui domine la piste verte ? L’équipement est tout aussi important au tire-fesses, que sur un 49,9 motobecane qui prend la direction du bistro pour claquer des parties au flipper, pour cause…Le vestimentaire affronte directement le regard des autres, qui souvent vous envie vu leur milieu intermédiaire, bien loin des sentiers battus. Et ne confondez pas avec la frime ma petite dame, voyez plutôt ici du bon sens, comme de ne pas consommer de cacahouètes dans un buffet apéro.
Une bonne hygiène du cuir est tout aussi nécessaire pour se mesurer à l’air, au vent, et à la pluie, pour cela astiquer régulièrement bottes et ceinturon à la graisse de saumon, et pour le bec mâcher du chewing gum multifruits, ça compense avec le manque de légumes du jambon beurre, rattrapez-vous au kebab avec un sauce blanche salade tomate oignons, les soirs de match de ligue des champions, et abusez en prod avant un Classico, sur le double cheese saveur paysanne de chez votre ami américain, qui vous veut du bien.
L’hiver étant une saison qui picote le museau, évitez de sucer de la glace, et mettez du jus sur le sucre, il est nécessaire pour réchauffer la carcasse du rocker, comme celle du skieur de se protéger contre le choc thermique. Il est donc absolument conseillé de disposer au minimum de l’équipement approprié et de s’en servir. Tiens patronne remettez nous ça, j’en pince.
Bien se connaitre, bien se conduire…
Au printemps nous ne parlerons pas de piscine, ni de longueurs monotones, depuis qu’il faut slip et bonnet de bain, nous pousserons du « Soyez bien équipé » dans les boites à la mode, la mode.
Et bien sur, le cul entre deux chaises nous parlerons peinture et chiffons font font…